Archive for the 'Petit déjeuner' Category

A Modo Mio : le café à l’italienne

Il y a quelques jours on m’a proposé de tester la machine expresso de Saeco et Lavazza : A Modo Mio. En italien, A Modo Mio signifie à ma façon, manière de suggérer que les possibilités offertes par cette machine sont nombreuses.

Tout d’abord coté design avec les éditions limitées qui proposent des couleurs acidulées et pops : turquoise, fucshia, orange et vert. Ensuite côté goût avec les différentes capsules proposées aux doux noms italiens qui font immédiatement voyager. Enfin avec la buse vapeur qui permet au choix de préparer de l’eau chaude pour son thé ou de la mousse de lait pour son cappuccino.

Une machine qui joue les belles mécaniques. Au premier regard, la machine A Modo Mio a l’allure de ces belles italiennes surnommées « pots de yaourt ». Comme la Fiat 500 – l’ancienne génération j’entends – la cafetière A Modo Mio a une allure carrée « tout en rondeur » et ses chromes rappellent à l’évidence un univers motorisé. Mais la comparaison ne s’arrête pas à l’esthétique : A Modo Mio a plus d’un point commun avec le monde automobile, notamment dans son fonctionnement (points que j’expliquerais plus tard). Tout laisse à penser qu’A Modo Mio a les atours destinés à plaire à la gent masculine.

Moins simple qu’il n’y parait. Si votre conception de la machine expresso est la simplicité, A Modo Mio n’est peut être pas celle qu’il vous faut. sans être non plus d’une grande complexité, elle ne se laisse pas apprivoiser non plus au premier coup d’oeil. Au bout de plusieurs essais, je consulte encore le mode d’emploi pour être sur de bien respecter les étapes (et le fait que je sois blonde n’entre pas en ligne de compte).

Tout commence avec le bouton de démarrage.

Le réflexe serait d’appuyer sur le bouton centrale visible sur la photo ci-dessus or ce bouton est en quelque sorte un fake puisqu’il n’a d’autre utilité que d’indiquer que la machine est allumée lorsqu’il est éclairé. Pour mettre vraiment la machine en marche, il faut chercher à l’arrière du produit comme le montre la photo ci-dessous.Ceci implique de ne pas coller la machine contre un mur puisqu’il faut pouvoir y mettre la main. Cela pourra paraître gênant pour certains, pour d’autres il s’agira d’une petite pointe d’originalité qui sous-entend l’originalité.

Une fois la capsule introduite dans le réservoir prévu, il vous faudra également enclencher la manette chromée en la tirant vers vous pour que la capsule soit mise en place.

La photo ci-dessus montre la manette enclenchée. Encore une fois, on y retrouve une similitude avec le monde automobile car tout ceci me fait furieusement penser à une boîte automatique. Manque plus qu’un petit vroum pour accompagner la sortie du café.

Grâce aux 15 bars de pression, on obtient un café serré et une crème onctueuse : l’espresso italien est bien la !

Une buse vapeur vapeur qui ne buzze pas. N’ayant jamais eu de cafetière dotée d’une buse vapeur, je ne peux pas la comparer aux autres et savoir si ces caractéristiques sont inhérentes à tous les autres systèmes similaires mais sachez que dans le cas de la A Modo Mio, la buse vapeur implique quelques précautions.

Si votre machine est arrêté trop longtemps, de l’eau est alors « enfermé » au niveau de la buse et il faut donc évacuer cette eau avant de pouvoir faire un café. De la même façon, lorsque l’on souhaite faire une mousse de lait, il faut encore évacuer cette eau résiduelle : deux récipients sont alors nécessaires pour faire sa mousse, l’un pour recueillir l’eau et l’autre pour le lait. Il est dommage que Saeco ne fournisse pas avec sa cafetière un récipient destiné à produire la mousse de lait car nous n’avons pas tous à notre disposition un récipient adapté. Dans mon cas j’ai du faire plusieurs essais avant de trouver un ustensile convenable.


Un cappuccino ça se mérite ! Prévoyez de tenter quelques expériences décevantes avant de produire la mousse de lait parfaite.

Une fois apprivoisée, la machine permet vraiment de s’amuser et on obtient de jolies choses. En conclusion, je dirais que c’est une machine qui implique d’être déjà bien habitué aux machines espressos ainsi qu’à la buse vapeur mais si vous êtes déjà un connaisseur et un amateur de cafés serrés alors cette machine pourra vous rendre de grands services.

Pour plus d’informations : le site web de A Modo Mio

Clooney déguste un Nespresso de l’ange

Oui je sais … je suis en retard, en retard … un peu comme le lapin d’Alice.

Diffusée depuis le 6 novembre, voici la nouvelle publicité tant attendue de Nespresso et George Clooney, cette fois-ci accompagné d’une autre vedette John Malkovich.

Soit dit en passant, je vous conseille franchement d’aller sur le site dédié de la publicité « Nespresso What Else » qui propose des fins alternatives plus drôles les unes que les autres.

Et comme d’habitude, Noël est la période idéale pour s’équiper en machine à café puisque les offres de promotion sont légion ainsi Nespresso vous rembourse 50 € sur l’achat d’une machine jusqu’au 24 janvier 2010.

Enfin sachez que Nespresso propose pour cette fin d’année une série limitée intitulée Essenza Fashionista permettant de choisir sa cafetière parmi un nuancier de 16 couleurs. Malheureusement, à part le prix (169 euros) je n’ai aucune idée de l’endroit où les trouver.

Le doux goût de la Dolce Gusto

Un jour je me suis promis en mon for intérieur de faire un test complet sur un appareil électroménager histoire de faire taire les rumeurs comme quoi je n’étais qu’une simple arriviste qui attendait que les communiqués de presse lui tombent dans les bras. Non, je ne suis pas QUE ça ! Il y a aussi un cœur derrière cet amas d’inox culinaire et je m’en vais le prouver. Je suis aussi capable d’écrire de grandes tirades intelligibles et pertinentes sur des appareils électroménagers et de faire des tests très pointues qu’un geek pourrait m’envier.

Au hasard on va se pencher sur le cas de la nouvelle Dolce Gusto Circolo de Krups que j’ai reçue il y a quelques temps, celle-la même qui avait déjà reçu l’honneur d’un article précédemment. J’étais vraiment très curieuse de recevoir l’engin car c’était bien l’un des seuls systèmes à dosettes que je n’avais pas encore essayé chez des amis.

Première constatation. J’ai reçu mon appareil directement mon travail et avant même de la tester, je peux dire que son look ne laisse personne indifférent. J’ai même été surprise par l’adhésion générale !

_DSC0855

Pensez-y si un jour vous souhaitez pour votre ego devenir la reine de votre bureau.

Deuxième constatation. La machine est lourde ce qui dans l’esprit collectif revient à dire qu’elle est de bonne qualité. Attention, je parle d’esprit collectif, pas de données objectives et scientifiques mais l’impression est là.

_DSC0856Troisième constatation. Le réservoir d’eau est placé à l’arrière ce qui la rend la chose assez esthétique mais d’un autre coté, cela signifie aussi que vous ne pourrez pas la coller contre le mur du fond vu que, je vous la rappelle, la bête est lourde. Prévoyez donc un no man’s land autour.

Quatrième constatation.
La partie servant à recevoir la dosette est vraiment bien foutue et intégrée dans la machine, au point qu’au début je me demandais même où mettre la dosette. C’est plutôt bien vu par rapport aux concurrents qui ont tendance à avoir un système assez lourd et non subtile qui nuit à la forme générale de la cafetière.

_DSC0859

Cinquième constatation. Ça pourra en gêner certains mais en contenter d’autres. La machine n’est pas automatique, c’est à vous de décider quand le café doit s’arrêter de couler. Là, il y a ceux qui préfèrent faire autre chose pendant que la boisson se fabrique et ça risque donc de les agacer. Par contre, pour ceux qui aiment avoir le contrôle sur tout et notamment sur le goût de leur café matinal, la Dolce Gusto Circolo est l’outil idéal.

_DSC0867

Dernière constatation. Avec sa pression de 15 bars, la Dolce Gusto fait du vrai expresso et pour ceux qui aiment les goûts corsés, sachez que c’est la pression qui fait tout. Hors pression, point de salut ! La qualité du café fut une véritable et bonne surprise pour moi. Il est juste regrettable que la capsule pour me faire ce si bon café est aussi difficile à trouver. En dehors des Monoprix qui proposent quelques produits, il vous faudra en règle générale passer par la vente en ligne. Autant être au courant avant l’achat de la machine pour éviter les déconvenues !

En dehors du café, moi et mes collègues avons également pris sur nous pour tester le cappuccino. Si la préparation sans être fastidieuse est un peu compliquée car il y a deux dosettes, la dégustation est cependant tout à fait délicieuse et pas du tout artificielle comme j’avais pu le craindre.

En dehors du test, j’en profite également pour annoncer que Dolce Gusto a sorti une gamme intitulée POP aux couleurs ultra vitaminées : citron, orange et lilas.

Notez qu’en ce moment et jusqu’au 15 janvier Dolce Gusto vous rembourse 30 € sur l’achat de votre machine. Une raison de plus pour succomber !

Tu l’aimes comment ton café, chéri ?

Bientôt la vie d’un célibataire aura de moins en moins de différences avec une vie en couple avec les derniers appareils électroménagers.

Par exemple, le matin, parfois angoissant pour certains célibataires à cause de ce silence pesant qui ne peut être brisé qu’en sortant de chez soi (ce qui ne fonctionne que pour les gens aimant discuter au réveil).

Heureusement, avec le Talking Coffee Maker, le célibataire aura aussi le droit d’être réveillée par une voix bienveillante et soucieuse de son bien-être.

En réalité pour le moment elle est juste capable de demander si vous souhaitez programmer l’heure sur la cafetière et de comprendre l’heure que vous lui annoncez.

C’est vrai que c’est peu, que ça reste encore un peu sommaire mais par rapport à un « Debout feignasse ! » ou à un « Lève-toi connard ! », je dois dire que le choix est vite fait.

Vu sur Hammacher et disponible pour 99,95 $

Nespresso se rachète une conscience écologique

On m’a souvent fait la remarque en commentaire lorsqu’il s’agissait de présenter un nouveau modèle de machine Nespresso : « Oui c’est beau, oui c’est bon mais qu’est-ce que ça pollue la planète ces capsules ! »

Réjouissez-vous car Nespresso a fini par entendre les réclamations (on dira qu’il était temps) et a décidé de mettre en place un programme appelé Ecolaboration.


Ce programme ambitieux a trois objectifs qui doivent être effectifs d’ici 2013 :
– Sur le café : 80% du café Nespresso sera fournie par le programme AAA (méthodes respectueuses de l’environnement et de meilleurs revenus pour les agriculteurs)
– Sur les capsules : mise en place d’un système de collecte avec pour objectif de tripler la capacité à recycler 75% des capsules.
– Sur les machines : concevoir des machines écologiques et moins gourmandes en énergie.

Pour en savoir plus, découvrez le site dédié à ce programme Ecolaboration ainsi que les points de collecte des capsules près de chez vous (en général les boutiques Nespresso).

Faites circuler la Circolo

Ca commence à devenir limite lassant : après la Nespresso Citiz, la Tassimo T20 et la Senseo Quadrante, voici la Dolce Gusto Circolo de Krups.

Sur le coup j’ai cru qu’il s’agissait d’un photophore ou un désodorisant d’intérieur mais il s’agit bien d’une cafetière. Elle a au moins le mérite de ne ressembler à aucune autre avec ce design bien particulier.

Disponible en quatre couleurs (Gris, Anthracite, Rouge et Blanc), cette Dolce Gusto Circolo sera disponible à partir du mois de novembre à 150 ou 180 € (mais je l’ai déjà trouvée sur Internet). Le repose-tasse est rétro-éclairé grâce à une LED ainsi que le bouton marche/arrêt. La pression (15 bars) est automatiquement ajustée en fonction de la boisson sélectionnée. Enfin, au bout de 20 minutes de non-utilisation, la machine s’arrête toute seule.

Alors ? Qui est séduit(e) par la bête ?

Tassimo en voit de toutes les couleurs avec la T20.

2009 est l’année de la mue pour toutes les cafetières à dosettes. Après la Nespresso Citiz et la Senseo Quadrante, c’est au tour de la Tassimo de Bosch de s’offrir une nouvelle tenue avec la version T20.

La Tassimo de Bosch est à mon avis celle qui a avait le plus besoin d’un ravalement de façade : elle n’était ni ludique comme peut l’être la Dolce Gusto, ni caractéristique comme la Senseo, ni design comme la Nespresso mais un peu de tout cela. A force de ne pas vouloir choisir son camp, l’impression d’ensemble laissait un peu sur sa faim.La Tassimo de Bosch ne se démarquait pas.

C’est chose faite avec cette nouvelle version !

En blanc immaculé, la Tassimo rajeunit sans conteste. Elle paraît tout de suite plus moderne et sympa. Et si vous trouvez que cette non-couleur manque de pep’s, sachez que vous pourrez vous procurez des kits personnalisables pour lui donner un peu plus de caractère.

Quatre couleurs vives seront disponibles, malheureusement ces kits ne sont pas fournis avec la machine mais seront commercialisés au prix de 19,99 € l’un.

La machine T20 (TAS 2001) sera vendue au prix de 99,99 € soit le prix habituel d’une Tassimo Bosch.

Concernant la date de sortie je n’ai pas encore d’informations dessus mais comme le communiqué de presse date de juillet, elle devrait bien vite faire son apparition pour pouvoir séduire son public à la rentrée.

Source : Kraftfoods


En prime une vidéo découverte sur le blog Frigo&Co




à Electroméninges, le blog de l'électroménager
By TwitterButtons.com

Photos Electroménagères

web statistic

Ce site est listé dans la catégorie Produits et services de consommation : Electroménager de l'annuaire Referencement et Dictionnaire